Lundi 3 décembre 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Abbon
abbé de saint Germain d'Auxerre (✝ 860)
Saint Angélis de Chio
(✝ 1813)
Saint Anthème
(8ème s.)
Sainte Attale
abbesse du monastère Saint-Etienne de Strasbourg (✝ 741)
Bienheureux Bernard de Toulouse
(✝ 1320)
Saint Birin
Missionnaire envoyé en Angleterre par Honorius I (✝ 650)
Saint Cassien
martyr à Tanger (✝ v. 298)
Bienheureux Edouard Coleman
martyr en Angleterre (✝ 1678)
Saint Euloque
(7me s.)
Saint Gabriel de Brousse
(✝ 1659)
Saint Galgano
Ermite près de Sienne (✝ 1181)
Saint Georges de Tchernica
(✝ 1806)
Bienheureux Jean Népomucène de Tschiderer von Gleifheim
évêque de Trente (✝ 1860)
Sainte Lucie
Tertiaire dominicaine (✝ 1420)
Saint Lucius
patron du diocèse de Coire en Suisse (7ème s.)
Saint Sabas de Zvenigorod
(✝ 1407)
Saint Sophonie
Prophète de l'ancien testament (7ème s. av. J.C.)
Saint Théodule
(4ème s.)
Bienheureux Władysław Bukowiński
prêtre pionnier de la mission au Kazakhstan (✝ 1974)
Saint Walfroi
(9ème s.)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint François-Xavier

jésuite missionnaire (✝ 1552)

Sixième enfant de Jean de Jassi, famille de grande noblesse et de petites ressources, il naît en 1506, au château de Xavier près de Pampelune.
Il quitte la Navarre pour faire ses études à l'Université de Paris. Il conquiert brillamment ses grades et reçoit une chaire au Collège de Beauvais. A Paris, il partage sa chambre avec un étrange étudiant, âgé de 40 ans, Ignace de Loyola. Au début, François-Xavier supporte mal celui que la pauvreté oblige à résider avec lui. Longtemps il résiste à l'ardeur évangélique de ce nouveau converti, homme de feu, qui répète: «Que sert à l'homme de gagner l'univers, s'il vient à perdre son âme?»
François-Xavier à l'église Gesù Nuovo (jésuites) photo Claire Le GuenConquis, lui aussi, ils prononcent ensemble des voeux, le 15 août 1534 et fondent la Compagnie de Jésus, les «Jésuites».
Lorsque le Pape demande des missionnaires pour l'Inde, François Xavier dit simplement: "Eh bien, me voici!" En 1541, il part pour Goa, ville portugaise, qu'il ramène à la Foi. Pendant une dizaine d'années, il travaille à la conversion des Paravers, pêcheurs de perles, près de Ceylan. Son ardeur et les nombreux miracles ont un succès extraordinaire. Pour porter plus loin l'Évangile, il s'adresse plus difficilement aux Musulmans des îles Moluques, puis fonde les premières communautés chrétiennes au Japon (Histoire de l'Eglise catholique au Japon - 1543 1944 - Conférence épiscopale japonaise - site en anglais et en japonais). Son désir de faire connaître Jésus-Christ est si grand qu'il projette d'aller en Chine, mais il meurt, le 2 décembre, à l'île Sancian, en vue de la côte chinoise.
Canonisé en 1622, il est avec Sainte Thérèse de Lisieux, patron des missions.
Voir aussi sur le site des Jésuites de la Province de France.
Il faisait partie des Saints patrons des JMJ de Madrid.
Mémoire de saint François Xavier, prêtre de la Compagnie de Jésus, évangélisateur des Indes. Né en Navarre, il fut à Paris l'un des premiers compagnons de saint Ignace. Poussé par l'ardeur de répandre l'Évangile, il se dépensa sans compter pour annoncer le Christ à des peuples innombrables en Inde, dans les Moluques et d'autres îles, et de là au Japon, convertissant beaucoup à la foi. Enfin, consumé par la maladie et les travaux, il mourut sur l'île de Sancian, aux portes de la Chine, en 1552.

Souvent la pensée me vient d'aller dans les écoles de chez nous, criant à pleine voix, comme un homme qui a perdu le jugement, et surtout à l'université de Paris. En Sorbonne, je voudrais répéter à tous ceux qui possèdent plus de science que de volonté de tâcher d'en tirer parti. Que d'âmes ne connaissent pas le chemin de la gloire et vont en enfer à cause de votre négligence!

Saint François Xavier - Lettre aux Pères de Rome
Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager