Lundi 26 février 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Agricole
évêque de Nevers (✝ v. 594)
Saint André
évêque de Florence (9ème s.)
Saint Eolade
Evêque de Nevers (✝ 580)
Saint Faustinien
évêque (4ème s.)
Sainte Irène de Gaza
vierge (✝ 490)
Saint Jean l'Ebéniste
(✝ 1575)
Vénérable Macrina Raparelli
fondatrice des soeurs basiliennes de Sainte Macrine (✝ 1970)
Vénérable Marcellino da Capradosso
laïc du tiers-ordre franciscain (✝ 1909)
Bienheureuse Mathilde
recluse (✝ 1154)
Sainte Milgite
bénédictine, fille du roi Merewald d'Anglie (✝ v. 676)
Sainte Paule Montal Fornés de Saint-Joseph de Calasanz
fondatrice de l'Institut des Filles de Marie des Écoles religieuses (✝ 1889)
Sainte Photine
Samaritaine qui rencontra Jésus au puits de Jacob (1er s.)
Bienheureuse Piedad de la Cruz Ortíz Real
fondatrice des Salésiennes du Sacré-Coeur à Alcantarilla (Murcia) (✝ 1916)
Saint Porphyre de Gaza
Evêque de Gaza, en Palestine (✝ 420)
Bienheureux Robert Drury
prêtre et martyr en Angleterre (✝ v. 1606)
Saint Victor
Ermite et confesseur (6ème s.)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Alexandre

Évêque d'Alexandrie (✝ 326)

Saint Alexandre d'AlexandrieÉvêque d'Alexandrie.
Après avoir vainement essayé de ramener à la foi orthodoxe, Arius, l'un de ses prêtres, il convoqua un concile pour condamner l'hérésie naissante.
Secondé par l'un de ses diacres qui deviendra saint Athanase, il fait triompher la vérité lors du concile de Nicée en 325.
Il était plein de miséricorde pour recevoir les "lapsi" ceux qui étaient tombés devant les tortures, avaient quitté l'Église et voulaient y revenir une fois la paix revenue. Il refusa les intégrismes soutenus par l'évêque Mélèce de Lycopolis, connut les débuts de l'hérésie arienne où le même évêque soutenait Arius. Saint Alexandre rencontra ainsi bien des difficultés tant devint grande l'extension de l'hérésie, grâce aux chansons populaires qui la traduisaient. Il put voir le concile oecuménique de Nicée et eut la joie d'être soutenu par saint Athanase.
Commémoraison de saint Alexandre, évêque d'Alexandrie, glorieux vieillard enflammé de zèle pour la foi. Devenu évêque de cette ville après saint Pierre, il chassa de la communion de l'Église Arius, son prêtre perverti par l'impiété hérétique, réfuté par la vérité divine, et que, plus tard, il condamna avec les trois cent dix-huit Pères du Concile de Nicée. Quelques mois après le Concile, en 326, il s'en alla vers le Seigneur.

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager