Mercredi 15 août 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Alfred
évêque d'Hildesheim (✝ v. 876)
Saint Alypius
Evêque de Thagaste (✝ 427)
Saint Ardoin
prêtre et ermite en Italie (✝ 1009)
Bienheureux Aymon Taparelli
dominicain (✝ 1495)
Bienheureux Claude Granzotto
frère franciscain sculpteur (✝ 1947)
Bienheureux Dominique, Marie, Joseph, Louis, Jésus...
26 martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Saint Etienne
roi de Hongrie (✝ 1038)
Saint Hyacinthe
Frère prêcheur en Pologne (✝ 1257)
Bienheureux Isidore Bakanja
martyr au Congo (✝ 1909)
Bienheureuse Julienne de Busto Arsizio
religieuse converse augustine (✝ 1501)
Saints Louis, Emmanuel, Sauveur et David
martyrs mexicains (✝ 1926)
Saint Macaire le Romain
moine (✝ 1550)
Bienheureux Pio Alberto Del Corona
fondateur des soeurs dominicaines du Saint-Esprit (✝ 1912)
Saint Salvador Lara Puente
martyr mexicain (✝ 1926)
Saint Simplicien
évêque de Milan (✝ 404)
Saint Stanislas Kostka
Novice jésuite (✝ 1568)
Saints Straton, Philippe et Eutychien
martyrs à Nicomédie (✝ v. 301)
Saint Tarcicius
Martyr à Rome (✝ 217)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Assomption de la Vierge Marie

Mère de Jésus-Christ (1er s.)

ou la Dormition de la Mère de Dieu.
"Tous d'un même coeur, étaient assidus à la prière, avec quelques femmes, dont Marie, mère de Jésus et avec ses frères." (Actes 1. 14) Assomption de la Vierge MarieTelle est la dernière mention explicite dans le Nouveau Testament, de Marie, dont on sait qu'après la mort de Jésus, le disciple Jean l'a prise chez lui. Que devient-elle alors? Une tradition la fait vivre quelque temps avec Jean à Ephèse. Mais c'est sans doute à Jérusalem qu'elle termine son séjour terrestre. D'après des récits apocryphes remontant au Ve siècle, les apôtres furent mystérieusement avertis de se retrouver à Jérusalem. Ils purent alors entourer la Mère de Dieu lors de ses derniers instants et de sa Dormition. Trois jours après sa mort, les anges enlevèrent le corps ressuscité de Marie vers le ciel. L'événement marial de ce jour correspond à la fois à la mort, à la résurrection et à l'Ascension du Christ. Au VIe siècle, l'empereur byzantin étend à l'ensemble de l'Église byzantine une fête mariale le 15 août et lui donne le nom de Dormition de la Mère de Dieu. Cette fête se répand ensuite dans l'Église universelle. En Occident elle prend le nom d'Assomption. Les deux dénominations ne font que mettre l'accent sur deux aspects du même mystère.
Illustration: L'Assomption de la Vierge Marie - Michel Sittow, vers 1500.
"...Dans le triomphe de ce jour, Et dans sa joie, célébrons Dieu..."
(Hymne pour la fête de l'Assomption par Saint Odilon - Église catholique en France)
La Vierge Marie, depuis 1638, sous le règne de Louis XIII, est la patronne de la France, patronage confirmé par le Pape Pie XI (2 mars 1922)
Solennité de l'Assomption de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de notre Dieu et Seigneur Jésus Christ, qui, au terme de sa vie terrestre, fut élevée en son corps et en son âme à la gloire du ciel. C'est la doctrine de foi, reçue de la Tradition de l'Église, que le pape Pie XII a définie solennellement en 1950.

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager