Dimanche 13 juillet 2014

Saint Henri II

Empereur germanique (+ 1024)

Il était le fils du duc de Bavière et, en raison de la mort prématurée de son parent Otton III, il fut couronné empereur germanique. Comme tel, il régna sur l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, les Pays-Bas et l'Italie du Nord. Il épousa sainte Cunégonde de Luxembourg que nous fêtons le 3 mars. Saint Henri et sainte Cunégonde, illustration d'Anne Floc'h Elle ne pouvait avoir d'enfants. Henri refusa de la répudier, fait inouï à cette époque et dans une société où la stérilité, surtout dans la noblesse, était une cause ordinaire de répudiation.
L'une de ses deux préoccupations majeures fut l'unité du Saint Empire romain germanique pour laquelle il dut beaucoup guerroyer. L'autre fut de réformer les habitudes de la Papauté, avec l'aide du roi de France, Robert le Pieux, en un siècle qui vit quatorze papes sur vingt-huit, être élus sous la seule influence des reines et des femmes.
Dans le même temps, il renforça l'influence de l'Eglise sur la société, fonda l'évêché de Bamberg et, oblat bénédictin, il soutint la réforme entreprise par les moines de Cluny.
Privé d'héritier, il institua le Christ comme son légataire de ses biens. A sa mort, sainte Cunégonde se retira à l'abbaye de Kaffungen qu'elle avait fondée.
Mémoire de saint Henri, empereur des Romains (romain-germanique), il garda, rapporte-t-on, avec sa femme sainte Cunégonde, une continence totale, œuvra à la réforme de l'Église et à sa propagation, conduisit le futur saint Étienne, roi des Hongrois, à accueillir la foi du Christ avec presque tout son peuple, mourut à Grona et fut inhumé, selon son désir, à Bamberg en Franconie, l'an 1024.

Nous devons abandonner les biens temporels et mettre au second plan les avantages terrestres pour nous efforcer d'atteindre les demeures célestes qui sont éternelles. Car la gloire présente est fugitive et vaine si, tandis qu'on la possède, on omet de penser à l'éternité céleste.

Lettre de saint Henri à l'évêque de Bamberg

Autres fêtes du jour

Saints Alexandre et trente soldats

Martyrs en Phrygie (IVe siècle)

Bienheureux Berthold de Scheide

(+ 1214)

Bienheureux Charles-Emmanuel Rodriguez Santiago

Laïc puertoricain (+ 1963)

Sainte Clélia

Fondatrice d'une congrégation de religieuses enseignantes près de Bologne (+ 1870)

Saint Dofgan

Martyr gallois (Ve siècle)

Bienheureuses Élisabeth Verchière et ses compagnes

Religieuses martyres à Orange (+ 1794)

Saint Esdras

Prophète de l'Ancien Testament (VIe siècle av. J.-C.)

Saint Etienne le Sabaïte

Ermite en Palestine (+ 794)

Saint Eugène de Carthage

Évêque de Carthage (+ 505)

Bienheureux Ferdinand Marie Baccilieri

Prêtre - fondateur de l'Institut des Servantes de Marie (+ 1893)

Sainte Golindouch .

(+ 591)

Saint Héliophotos

Martyr à Chypre (XIIe siècle)

Bienheureux Jacques de Voragine

Frère prêcheur, archevêque de Gênes (+ 1298)

Saint Joseph Wang Guiji

Martyr en Chine (+ 1900)

Bienheureux Louis-Armand Adam et Barthélemy Jarrige de la Moré

Prêtres et martyrs à Rochefort (+ 1794)

Vénérable Maria del Monte Carmelo de la Sainte Trinité

Religieuse carmélite brésilienne (+ 1966)

Saintes Maure et Brigide

Martyres (VIe siècle)

Sainte Mildred de Thanet

Abbesse, fille du roi Merewald d'Anglie (+ 700)

Sainte Myrope

Martyre grecque (+ v. 251)

Saint Paul Liu Jinde

Martyr en Chine (+ 1900)

Sainte Sarra

Ermite en Égypte (Ve siècle)

Saint Sérapion

Martyr à Alexandrie (+ 195)

Saint Silvain

Disciple de saint Paul (Ier siècle)

Sainte Sirée

(+ 559)

Sainte Thérèse de Jésus (Jeanne Fernandez Solar)

Carmélite chilienne - Teresa de Los Andes (+ 1920)

Bienheureux Thomas Tunstal

Martyr à Norwich (+ 1616)

Saint Thuriau ou Turiaf

Évêque (+ 750)

Données protégées - Reproduction interdite