Jeudi 13 décembre 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Antiochus de Sulci
martyr (2ème s.)
Bienheureux Antoine Grassi
prêtre de l'Oratoire (✝ 1671)
Saint Ariston
martyr (date ?)
Saint Arsène du Latros
(11ème s.)
Saint Aubert de Cambrai
Evêque (✝ 668)
Sainte Edburge
(✝ 751)
Sainte Elisabeth Rose
(✝ 1130)
Saints Eustrate, Auxence, Eugène, Mardaire et Oreste
martyrs en Arménie (4ème s.)
Saint Gabriel de Pècs
(✝ 1659)
Saint Germain de l'Alaska
missionnaire (✝ 1836)
Bienheureux Jean Marinon
prêtre de l'Ordre des Théatins (✝ 1562)
Sainte Jeanne-Françoise Frémiot de Chantal
(✝ 1641)
Saint Josse
Prince breton, ermite dans le Ponthieu (✝ 669)
Bienheureuse Marie Madeleine de la Passion
fondatrice des Compassionistes Servites de Marie (✝ 1921)
Sainte Mencia
bénédictine (date ?)
Saints Pierre Cho Hwa-so et ses compagnons
martyrs en Corée (✝ 1866)
Saint Pierre l'Aléout
martyr de l'Alaska (✝ 1815)
Bienheureux Ponce de Balmey
(✝ 1140)
Saintes Roswinde et Einhilde
moniales de Hohenbourg (8ème s.)
Saint Suffren
abbé de Saint-Victor, vénéré à Marseille
Saint Ursicin
Evêque de Cahors (✝ 585)
Saint Wifred
abbé du monastère de Saint-Victor de Marseille (✝ 1021)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Sainte Lucie de Syracuse

Vierge et martyre en Sicile (✝ v. 305)

Vierge et martyre à Syracuse, elle est victime de la persécution de Dioclétien en 304. Son nom même évoque la lumière, mais sa vie reste dans l'ombre. Elle fut très populaire et son culte remonte aux premiers siècles. Il s'étendit jusqu'en Scandinavie, en particulier en Suède où la fête païenne de la lumière et des mauvais esprits qui luttent contre elle, a été remplacée par la fête de sainte Lucie. A cette date, ce sont les longues nuits de l'hiver nordique. Nous connaissons aussi de longues nuits dans les doutes de notre foi. La rédaction de sa 'passion' date du Ve voire du VIe siècle et beaucoup de détails y sont légendaires: enfermée dans un lieu de prostitution, elle sut résister à toute avance; attelée à deux bœufs pour l'écarteler, ils ne purent bouger; mise sur un bûcher, les flammes s'éloignèrent d'elle. Ses reliques vénérées à Syracuse ont été transportées d'abord à Constantinople et actuellement à Venise. Saint Thomas d'Aquin parle d'elle à deux reprises dans sa 'Somme théologique'.
Elle se serait rendue en pèlerinage à Catane sur le tombeau de sainte Agathe pour demander la guérison de sa mère. Ce miracle accompli elle distribua sa fortune aux pauvres. Dénoncée comme chrétienne, condamnée à être livrée à des débauchés, elle fut comme une 'colonne inébranlable' d'après une hymne... De cette 'fabuleuse' passion, nous retiendrons la réponse qu'elle fit à son juge: "Toi tu gardes les volontés de tes princes et moi j'observe nuit et jour les volontés de mon Dieu... Toi tu désires leur plaire et moi je n'ai d'autre ambition que de plaire au Christ seul. Fais donc ce qui te semble utile et moi je ferai ce qui sera utile au salut de mon âme".
De Syracuse où elle était l'objet d'une dévotion fort tendre dès le IVe siècle, son culte se répandit dans tout l'occident. La Corse du Moyen Age lui a dédié quelque vingt-neuf sanctuaires. (d'après 'Église de Corse en prière' - diocèse d'Ajaccio)
- vidéo de la webTV de la CEF: Fête de Sainte Lucie à Ville di Pietrabugno.

Illustration: photo prise dans une église de la citadelle de Rhodes. Elle représente Sainte Lucie (XIVe siècle, école toscane)
Mémoire de sainte Lucie, vierge et martyre à Syracuse en Sicile, vers 300. Tant qu'elle vécut, elle garda sa lampe allumée pour aller au-devant de l'Époux et, conduite à la mort pour le Christ, elle mérita d'entrer avec lui dans la salle des noces et de posséder la lumière qui n'a pas de fin.

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager