Lundi 10 mai 2021

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Adelphe
martyrs en Sicile (✝ v. 260)
Vénérable Amparo Portilla Crespo
laïque espagnole et mère de famille (✝ 1996)
Saint Aurélien
évêque de Limoges (IIIe siècle)
Bienheureuse Béatrice d'Este
Solitaire (✝ 1226)
Saints Calépode et ses compagnons
martyrs à Rome (IIIe siècle)
Saint Catalde
évêque de Tarente (VIIe siècle)
Saint Comgall
Moine écossais fondateur du monastère de Bangor (VIe siècle)
Saint Damien de Molokai (Joseph de Veuster)
prêtre, religieux de Picpus (✝ 1889)
Vénérable Enrico Mauri
prêtre diocésain italien (✝ 1967)
Bienheureux évêques martyrs roumains
martyrs roumains entre 1950 et 1970 (XXe siècle)
Saint Fronime
évêque de Besançon (IVe siècle)
Saint Gordien
Martyr à Rome (✝ 362)
Saint Guillaume
prêtre (✝ 1193)
Bienheureux Henri Rebuschini
prêtre camillien (✝ 1938)
Saint Hesychius
ermite et martyr (IVe siècle)
Bienheureux Ivan Merz
jeune laïc croate (✝ 1928)
Saint Job
Personnage du livre biblique du même nom, Ancien Testament
Saint Laurent
fondateur du monastère du mont Pilion près de Volos en Thessalie - Grèce (XIVe siècle)
Saint Léonard du Dunois
ermite près d'Orléans (VIe siècle)
Vénérable Maria Benedetta Frey
moniale cistercienne italienne (✝ 1913)
Bienheureux Nicolas Albergati
archevêque de Bologne (✝ 1443)
Saint Palais
évêque de Bourges (✝ 384)
Bienheureux Pierre René Rogue
prêtre et martyr pendant la Révolution française (✝ 1796)
Vénérable Sándor Bálint
laïc hongrois (✝ 1980)
Saint Simon de Vladimir
(✝ 1226)
Saint Villebaud
martyr (✝ v. 660)
Bienheureux Vincent L'Hénoret
martyr au Laos (✝ 1961)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Jean d'Avila

Prêtre, 34ème docteur de l'Église (✝ 1569)

Né en 1502 près de Tolède, ses parents étaient des juifs convertis. Il fut ordonné prêtre, après de brillantes études, à Alcala et il mit ses talents d'orateur et de théologien au service de l'Evangile. Il obtint ainsi de nombreuses conversions dont celles de saint Jean de Dieu et de saint François Borgia. Son extraordinaire clairvoyance théologique le fit suspecter par l'Inquisition espagnole qui l'emprisonna. Selon la parole du pape Paul VI "Il domina ces épreuves par une intense spiritualité."
Dès l'âge de quatorze ans, il se distingue par sa maturité intellectuelle. A Salamanque, ses études universitaires furent des plus brillantes, d'autant qu'il avait grande facilité à exprimer le sens exact de sa pensée. Il vivait une vie chrétienne profonde. Quand il perdit son père et sa mère, il se sentit libre de s'orienter vers le sacerdoce après avoir vendu la majeure partie de ses biens pour les plus pauvres. Ses prédications à Tolède attiraient les foules et, parmi ceux dont il marqua définitivement la vie, nous pouvons mentionner saint Jean de Dieu, saint François Borgia, sainte Thérèse d'Avila. Il insistait sur la nécessité de bien se connaître et de bien connaître Dieu. Il fut l'un des maîtres spirituels de son temps et ses lettres sont encore d'actualité. Accusé de rigorisme, il connut même, un temps, les rigueurs des prisons de l'Inquisition. Lorsque son innocence fut reconnue, il remercia les juges d'avoir voulu le perdre et ainsi de lui avoir fait partager un temps la vie du Divin crucifié.
Canonisé le 31 mai 1970 par Paul VI - homélie en italien.
Il faisait partie des Saints patrons des JMJ de Madrid.
- Saint Jean d'Avila, figure prophétique, le 2 février 2021, décret inscrivant la mémoire facultative de trois docteurs de l'Église: Grégoire de Narek, Jean d'Avila et Hildegarde de Bingen au Calendrier romain.
"... je déclarerai prochainement saint Jean d'Avila, prêtre, Docteur de l'Église universelle..."
Benoît XVI - Messe avec les séminaristes, Madrid 20 août 2011.
Dimanche 7 octobre 2012 - Messe pour l'ouverture du Synode des Évêques et proclamation comme "Docteur de l'Église" de saint Jean D'Avila et sainte Hildegarde de Bingen.
"Ces deux grands témoins de la foi vécurent à des époques et dans des contextes culturels très différents. Hildegarde, une bénédictine vivant en plein Moyen Age allemand, fut un vrai maître de théologie versée dans les sciences naturelles et la musique. Prêtre de la Renaissance espagnole, Jean prit part au renouveau culturel et religieux d'une Eglise et d'une société parvenues au seuil des temps modernes". Leur sainteté de vie et la profondeur de leur doctrine disent leur actualité. La grâce de l'Esprit les projeta dans une expérience de plus profonde compréhension de la Révélation, et leur permit de dialoguer intelligemment avec le monde dans lequel l'Eglise agissait". Puis le Pape a indiqué que ces deux figures de saints docteurs revêtent de l'importance à la veille de l'Année de la foi et en vue de la nouvelle évangélisation, à laquelle est consacrée la prochaine assise synodale. "Aujourd'hui encore, dans leurs enseignements, l'Esprit du Ressuscité résonne et éclaire le chemin vers la Vérité qui rend libre et donne son plein sens à nos vies". (source: VISnews)

À Montilla en Andalousie, l'an 1569, saint Jean d'Avila, prêtre, qui parcourut toute la région en prêchant le Christ et, suspecté injustement d'hérésie, fut jeté en prison, où il écrivit la plus grande partie de sa doctrine spirituelle.

Sainte Solange

Martyre de la pureté (✝ 880)

Sainte Solange Dans le Berry, une petite bergère d'une grande beauté. Une humble jeune fille qui refusa d'épouser le fils du comte de Poitiers. Elle voulait se consacrer pleinement à Dieu, le jeune comte voulait l'enlever de force. Il la prit sur son cheval mais la belle paysanne était forte. Elle se débattit tellement qu'au passage d'un ruisseau, elle l'y fit tomber avec elle. Il espéra que l'eau lui permettrait de mieux accomplir son forfait. Elle sortit pour s'enfuir, il la poursuivit et, de rage, l'ayant rattrapée, lui trancha la tête.
...La légende rapporte que la tête de Solange, bien que séparée du reste du corps, invoqua encore trois fois le saint Nom de Jésus. Toujours selon la légende, Solange, décapitée, prit sa tête dans ses mains et la porta jusqu'à l'église Saint-Martin...
Sainte Solange est la seconde patronne du Berry. Tous les lundis de Pentecôte elle est fêtée dans le village du Cher: 18220 Sainte-Solange (diocèse de Bourges)
- Sainte Solange de retour dans la chapelle du martyr.
Illustration: Sainte Solange décapitée tient sa tête dans ses mains, devant elle... statue en bois du XIXe siècle - Bourges - musée du Berry.
Dans le Berry, au IXe siècle, sainte Solange, vierge, qui se serait soumise au martyre pour conserver sa chasteté.

Données Protégées - Reproduction Interdite