Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Rencontrer Jésus

Fêter Noël

Samedi 28 mars 2015

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Bienheureux Antoine Patrizi de Monticiano
ermite augustin (✝ 1311)
Saint Boian
martyr bulgare (✝ 827)
Saint Carné
(5ème s.)
Saint Castor
martyr en Turquie (date ?)
Bienheureux Christophe Wharton
prêtre et martyr en Angleterre (✝ 1600)
Bienheureux Conon
Moine basilien de rite grec (✝ 1236)
Saint Cyrille
Diacre et martyr à Héliopolis (✝ 362)
Saint Denis le Miséricordieux
(✝ 1510)
Saint Etienne Harding
Abbé de Cîteaux (✝ 1134)
Saint Eumère
évêque de Nantes (6ème s.)
Saint Eustrate le Jeûneur
(✝ 1097)
Sainte Gundelinde d’Alsace
abbesse alsacienne (✝ v. 750)
Saint Hésychius
(5ème s.)
Saint Hilarion
moine du monastère du Pélécète au Mont Olympe (8ème s.)
Bienheureuse Jeanne-Marie de Maillé
Tertiaire franciscaine, pénitente à Tours (✝ 1414)
Saint Joseph-Sébastien Pelczar
évêque en Pologne, fondateur de la Congrégation des Servantes du Sacré-Cœur de Jésus (✝ 1924)
Saints Prisque, Malchus et Alexandre
martyrs de Césarée de Palestine (✝ 260)
Bienheureuse Renée Feillatreau
martyre sous la révolution française (✝ 1794)
Saint Tutilon
moine et artiste de l'abbaye de Saint Gall en Suisse (✝ v. 915)
Bienheureux Venturino de Bergame
Frère prêcheur (✝ 1346)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Gontran

Roi de Bourgogne (✝ 592)

Confesseur.
Saint Gontran, basilique Sainte Clotilde, Paris Petit-Fils de Clovis et roi de Bourgogne, il connut cette époque féroce et cruelle où la reine Frédégonde fit assassiner sa sœur, son beau-frère, son mari et l'évêque Prétextat. Clotaire II fit périr Brunehaut, reine d'Austrasie, en l'attachant à un cheval au galop. Lui-même, saint Gontran fit bien quelques écarts dans la fidélité conjugale, répudia sa femme, en vint à tuer son médecin, crimes qu'il ajoutait à bien d'autres. Et puis, il se convertit, pleura ses péchés pendant le reste de sa vie, racheta ses fautes par ses grandes libéralités envers les pauvres, qui le surnommèrent "le bon roi Gontran". Vers la fin de sa vie, il entra au monastère Saint Marcel de Chalon sur Saône. Peu après sa mort, il fut proclamé saint par son peuple.
Illustration: statue représentant saint Gontran sur la partie gauche du porche d'entrée de la basilique sainte Clotilde à Paris.
À Chalon-sur-Saône, en 592, le trépas de saint Gontran, roi de Bourgogne, qui expia ses fautes dans la pénitence et la piété et multiplia les dons en faveur des pauvres, des églises et des monastères.

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager