Mercredi 24 juillet 2024

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Bienheureux Antoine Torriani
médecin et prêtre de l'Ordre des Ermites de Saint-Augustin (✝ 1494)
Saint Baudoin
abbé, 0.S.B. (✝ 1140)
Saints Boris et Gleb
Princes Russes, fils de saint Vladimir, grand prince de Kiev (✝ 1015)
Saint Charbel Makhlouf
Moine maronite (✝ 1898)
Sainte Christine
martyre (✝ v. 300)
Bienheureux Cristobal de Santa Catalina
fondateur de la congrégation hospitalière de Jésus de Nazareth (✝ 1690)
Saint Déclan
évêque d'Ardmore en Irlande (5ème s.)
Sainte Euphrasie de Constantinople
Vierge (✝ 412)
Saint Fantin l'aîné
thaumaturge en Calabre (4ème s.)
Saint Jean Boste
prêtre martyr d'Angleterre (✝ 1594)
Bienheureux Jean Tavelli de Tossignano
évêque de Ferrare (✝ 1446)
Saint José Fernández de Ventosa
prêtre dominicain espagnol martyr au Vietnam (✝ 1838)
Bienheureux Joseph Lambton
prêtre et martyr en Angleterre (✝ 1592)
Sainte Kinga
Sœur de l'Ordre de Sainte Claire (✝ 1292)
Bienheureuse Louise de Savoie
Clarisse, nièce de Louis XI (✝ 1503)
Bienheureuse Marguerite de Savoie
Tiers-Ordre de Saint Dominique (✝ 1464)
Bienheureux martyrs espagnols
pendant la guerre civile (✝ 1936)
Bienheureux Modestin
prêtre franciscain (✝ 1854)
Bienheureux Nicolas Garlick, Robert Ludlam et Richard Simpson
prêtres martyrs à Derby en Angleterre (✝ 1588)
Saint Pavace
évêque du Mans (4ème s.)
Saint Polycarpe de Kiev
(✝ 1182)
Saint Salvien
Prêtre à Marseille (5ème s.)
Sainte Sigolène
Abbesse du monastère de Lagrave, en Languedoc (7ème s.)
Saint Théophile de Zakynthos
(✝ 1635)
Saint Ursin
(4ème s.)
Saint Victorin
martyr (4ème s.)
Saints Wolfrad et Ruffin
martyrs en Angleterre (✝ v. 675)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Sainte Christine l'Admirable

Mystique à Saint-Trond (✝ 1224)

De cette flamande, l'on raconte des choses si admirables qu'elles en sont incroyables s'il n'y avait pas la caution du très sérieux Jacques de Vitry, cardinal et chroniqueur honnête et intelligent. Il la connut pendant deux ans et il vit en elle s'épanouir les grâces divines. Souvent ravie en extase, elle semblait comme morte. On lui fit même un jour son enterrement. Or pendant le chant du Requiem, elle se leva de son cercueil ouvert et s'envola jusqu'à la voûte de l'église. Au couvent de Saint Trond, où elle passa les dernières années de sa vie, elle fut un modèle d'humilité et d'obéissance.
Au monastère Sainte-Catherine de Saint-Trond, dans le Brabant, vers 1224, la bienheureuse vierge Christine, surnommée l’Admirable, parce qu’en elle, tantôt affligée dans son corps, tantôt ravie en esprit, le Seigneur a accompli des merveilles.

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager