Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu, une semaine avant, la veille ou le jour de la fête d'un saint!

A découvrir

Rencontrer Jésus

Lundi 12 novembre 2012

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Abdias
Saint Astère
Moine bénédictin (✝ 1053)
Saint Benoît de Bénévent
et ses compagnons ermites camaldules, martyrs en Pologne (✝ 1003)
Saint Cadwallader
(7ème s.)
Saint Christian
Martyr (✝ 1003)
Bienheureux Christophe
Missionnaire à Ceylan (✝ 1500)
Saint Cummian Fada
(✝ 662)
Saint Cunibert
Archevêque de Cologne (✝ v. 660)
Saint Diégo
Didace, frère mineur à Ségovie (✝ 1463)
Saint Emilien de Tarragone
Ermite à Tarazona, en Aragon (✝ v. 574)
Saint Evode
évêque du Puy en Velay (4ème s.)
Saint Hésychius
évêque de Vienne (France) (6ème s.)
Bienheureux Jean Cini de La Paix
Tertiaire de saint François (14ème s.)
Saint Jean le Miséricordieux
(✝ 619)
Bienheureux Joseph Raymond Medez Ferris
martyr espagnol (✝ 1936)
Saint Lébuin
prêtre (✝ v. 785)
Saint Léger
évêque de Saintes (7ème s.)
Saint Livin
évêque et martyr à Gand (✝ v. 657)
Saint Machar
évêque d'Aberdeen en Ecosse (6ème s.)
Saint Margarito Flores Garcia
prêtre mexicain et martyr (✝ 1927)
Sainte Natalène
martyre à Pamiers (4ème s.)
Saint Nil l'Ascète
abbé (✝ v. 450)
Saint Paterne
(✝ 726)
Saint Péreuse
(date ?)
Saint Principin
martyr (4ème s.)
Saints Raphaïlde et Brice
martyrs vénérés à Gand en Belgique (✝ v. 652)
Saint René d'Angers
Saint évêque légendaire (✝ v. 450)
Saint Ymar
(✝ v. 830)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Josaphat Kuntsevych

évêque basilien et martyr à Vitebak (✝ 1623)

Jean Kuntsevych, né en Volhynie, en 1580. Il est encore adolescent à l'époque de l'Union de Brest (1596) où une partie de l'Eglise d'Ukraine se rattache à Rome et constitue l'Eglise gréco-catholique ou Eglise ruthène. Saint Josaphat Kuntsevych 1580-1623 Eglise catholique ukrainienne, Winnipeg, Manitoba, Canada A vingt ans, il entre au monastère de la Sainte Trinité à Vilnius, alors dans le royaume polono-lituanien, dans un monastère de l'ordre basilien et prend le nom de Josaphat. A trente ans, il en devient l'un des supérieurs. Déchiré en lui-même par cette séparation entre catholiques romains et orthodoxes, il se dévoue à la cause de l'unité, polémique avec les orthodoxes tout en gardant une grande douceur. Nommé évêque de Polock en 1617, il se trouve dans une région où les antagonismes sont exacerbés plus encore par des considérations politiques et culturelles que par des points de vue religieux. Au cours d'une émeute provoquée par des intégristes orthodoxes, alors qu'il accomplissait une visite pastorale à Vitebsk, il est lynché et jeté dans le fleuve, martyr pour son attachement à l'Eglise romaine.
Béatifié par le pape Urbain VIII le 16 mai 1643 et canonisé par le bienheureux Pie IX le 29 juin 1867, il est le premier saint des Eglises uniates à être canonisé à Rome.
Ses reliques se trouvent sous l'autel saint Basile dans la basilique Saint Pierre du Vatican.
Voir aussi
- lettre apostolique du pape Jean-Paul II à l'occasion du quatrième centenaire de l'union de Brest, le 12 novembre 1995, mémoire de saint Josaphat.
- Saint Josaphat Kuntsevych 1580-1623 (en anglais) sur le site de
l'Eglise catholique ukrainienne Saint Nicolas.
Né dans l’orthodoxie, Jean Kuncewicz adhéra, dès sa jeunesse, à l’union catholique et, devenu évêque de Polotz sous le nom de Josaphat, il déploya un zèle constant à garder son troupeau dans l’unité, attentif à donner toute sa splendeur à la liturgie byzantine slave. Au cours d’une visite pastorale à Vitebsk, en 1623, il fut massacré par une foule déchaînée contre lui et mourut pour l’unité de l’Église et la défense de la vérité catholique.

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager